Accueil Contact Démarche Prix Cotation Formation Démonstration Exposition

Daniel Pineau    Artiste Peintre

L’Art de peindre et le « Fine Art »

J’ai adopté la peinture à l’huile dès mes débuts. Après quelques expériences avec l’acrylique, j’ai senti que j’étais plus à l’aise avec l’huile, car pour moi elle permet un meilleur contrôle des nuances et de la tonalité auquel j’accorde une grande importance. En ce qui concerne la couleur j’ai bien étudié le point de vue des peintres actuels comme, David A.Leffel dans ses livres, Daniel Green avec son Système de couleur afin de bien comprendre leurs utilisations non seulement dans les zones éclairées, mais aussi dans les zones d’ombre et d’arrière-plan. J’ai utilisé la palette de couleur de David A.Leffel plusieurs années. Actuellement j’utilise celle de Cesar Santos.


Jusqu’à maintenant mes sujets de prédilection sont les natures mortes et le portrait. Le défi est d’en faire une œuvre. Il faut comprendre et saisir ce qui est beau sur une toile. Après la maitrise technique, il faut développer le sens artistique.


Quel est le secret d’une oeuvre réussie? Ces règles sont différentes pour chacun. J’aime une peinture quand il y a un bon contraste, quand certaines zones restent indéfinies, quand il y a un centre d’intérêt, quand la composition est forte, quand les masses sont consistantes, quand les zones d’ombre et de lumière découpent l’espace, quand les tonalités sont précises, quand la couleur crée la topologie et l’espace, quand le coup de pinceau donne l’illusion du réel. C’est un point de vue. À la limite du non-art, après Marcel Duchamp, toutes ces règles semblent dépassées. Heureusement, à notre époque, où la plupart des associations d’artistes ont adhéré au pluralisme de Guy Robert, je me sens moins seul avec ma passion de la peinture rembranesque et du “Fine Art”




Ceux qui m’inspirent.


Rembrandt.....


Vincent Van Gogh écrit en juillet 1889 à son frère Théo : « Les portraits peints par Rembrandt… c'est plus que la nature, ça tient de la révélation »


S’en fut une pour moi aussi. Bien sûr, il y a eu et il y a actuellement beaucoup d’autres peintres géniaux, mais je crois que Rembrandt est un tournant majeur dans l’art et pour moi, il reste moderne et inspire encore beaucoup de peintres. Les leçons d’art qu’on en tire sont encore très pertinentes.


Ainsi, j’ai beaucoup étudié la peinture de David A.Leffel qui à mon avis est une très bonne référence pour développer la compréhension de la peinture de Rembrandt. L’avantage de Leffel est qu’il nous est contemporain et de surcroit, c’est un excellent professeur et est l’auteur de plusieurs publications.





Pourquoi l’art figuratif?


L’art est un langage, et comme toute forme de langage l’art permet de communiquer nos pensées, nos rêves, nos passions, nos émotions, nos idéaux, de raconter une histoire et même d’exprimer des perceptions abstraites.


Ce qui distingue l’art figuratif de l’art abstrait est qu’il utilise un langage universel. Un langage proche de celui du conscient et du subconscient. On ne fait pas de rêve abstrait, on rêve plutôt en images. Les images nous habitent. Le réalisme est ainsi le langage du passé, du présent et du futur.


Aujourd’hui l’art figuratif profite des leçons de l’art moderne. Ils se complètent merveilleusement bien.


L’art figuratif et le réalisme ne peuvent donc pas être dépassés et obsolètes, car ils sont le reflet de notre conscience et de notre monde.